Francine Zubeil

« La pénombre des sensations » - 1993


Sérigraphie sur métal, miroir, bois
80 x 80 x 80 cm

La pièce vue de profil ressemble à un escalier à l’envers. Ce que nous voyons de face n’est que le reflet de l’image dans le miroir.
La photographie est une image trouvée. Elle représente un homme à genoux sur un lit, avec la tête cachée, bandée.
Cette image fait partie d’une série.
Ce sont des expériences sur le mouvement de personnes souffrant de troubles de l’oreille interne.
Entendre ou ne pas entendre...
F. Z.