préc. < (U)L.S n°6 > suiv.

(U)L.S n°6

ISSN 1959-7355
10 000 exemplaires


LES DIX MILLE | Pierre Leguillon | (U)L.S n°6 |

- 
Rédacteur en chef
Pierre Leguillon

Rédacteurs en chef adjoints
Manuel Cirauqui
Morad Montazami
Clara Schulmann

Équipe de rédaction
François Aubart
Daniel Baumann
Loreto Martínez Troncoso
Delphine Merabet
Aurélien Mole
Federico Nicolao
Andreas Nilsson
Camille Pageard
Raphaël Pirenne
Clément Rodzielski
Axel Straschnoy

Compositeur
SpMillot


JPEG - 120.7 ko

"LES DIX MILLE – Un journal, manifestement. Il est né d’une réflexion sur la fabrication et la diffusion de l’information aujourd’hui tandis qu’(U)L.S m’ouvrait ses pages. Il n’est pas écrit par des spécialistes. Chacun se demande d’où il ou elle parle. Il s’agit d’une écriture subjective, mais aussi d’une écriture éditée, qui diffère des flots de commentaires qui finissent par se substituer aux analyses sur les sites des grands quotidiens. Et cette subjectivité est imprimée dix mille fois. À défaut d’être identifiés, les destinataires sont donc comptés. Cette armée de mercenaires (grecs), c’est donc peut-être aussi nous, lecteurs. 
LES DIX MILLE n’est pas un journal d’actualités, mais un journal daté. Le retard qu’il semble avoir accumulé – aussi sur un plan formel, puisqu’il ne comporte aucune image – maintient une tension entre le documentaire et la fiction. Cette tension nous permet d’incarner un présent. Il est temps d’ouvrir des espaces, ou de se les approprier. Cet unique numéro est à la fois un instantané (un journal qui fait image), une prise de parole collective et un terrain d’expérimentation. Comme le disait Clara Schulmann : « Nous entrons sur une scène par effraction. Nous n’avançons pas masqués. » C’est un pari ambitieux et risqué puisque la forme du quotidien met en jeu l’histoire. Mais c’est aussi une manière de jouer avec différentes identités comme le faisait Arthur Cravan dans Maintenant. C’est enfin l’occasion de traiter des informations différemment, à l’instar des fameuses Nouvelles en trois lignes que Félix Fénéon rédigeait pour Le Matin de Paris. Aucun problème donc à ce que les sources soient de seconde ou de troisième main, et qu’on l’affiche."


Pierre Leguillon

- 

- 

Portfolio