préc. < uls pocket n° 11 > suiv.

uls pocket n° 11

ISSN 1961-2222
ISBN 978-2-918016-21-2
tirage illimité


la fin de l’amiral courbet
Ricardo Bloch

A steel engraving from Le Monde Illustré of 1885, showing the funeral of Admiral Courbet in his home town of Abbeville, is divided into 110 rectangles, each of them exploded to uls pocket size and presented consecutively from left to right and top to bottom in the same fashion as Michelin’s Plan de Paris describes Paris. Amédée Courbet, a colonialist warrior seaman who died of cholera off the coast of Taïwan, is not related to Gustave Courbet. The blown-up fragments can easily be seen to represent wood planks and ocean waves.

Une gravure parue dans Le Monde Illustré en 1885 qui représente les funérailles de l’amiral Amédée Courbet dans sa ville natale de Abbeville, est divisée en 110 rectangles. Chaque rectangle est incorporé au format uls pocket et organisé en ordre consécutif de gauche à droite et de haut en bas, de la même façon que le Plan Michelin de Paris décrit Paris. Amédée Courbet, un marin guerrier et colonialiste mort du cholera sur la côte de Taïwan, n’est pas apparenté à Gustave Courbet. Chaque fragment peut facilement être identifié comme une représentation de lame de bois et de vague de l’océan.

Ricardo Bloch